L’efficacité d’une garde-robe en cèdre

Par le juillet 6, 2014

Qu’on la nomme garde-robe, penderie ou « walk-in », l’armoire au fini intérieur en cèdre aromatique est essentielle pour contrer les attaques des mites et autres bestioles raffolant de vos fourrures et lainages. Même si le matériau semble un peu coûteux, nous devons réaliser qu’il en faut très peu pour obtenir de bons résultats, sans compter que sa durée de vie est pratiquement sans limite. Nous n’avons qu’à penser aux économies réalisées sur les frais d’entreposage ainsi que sur les vêtements et lainages sauvés de l’appétit vorace des mites pour conclure que de posséder une ou deux garde-robes en cèdre est une idée très valable.

garde robe cedre

Types de revêtements

Disponible sous forme de planchettes de bois massif de 5/16 de pouce d’épaisseur sur des longueurs variées ou en pratiques panneaux de quatre sur huit pieds d’une épaisseur de ¼ de pouce, le cèdre aromatique est une protection naturelle contre le ravage des mites. L’arôme agréable pour l’humain, mais répugnant pour les mites, produit par l’huile naturelle du cèdre aromatique éloigne ces dernières des garde-robes, empêchant ainsi leurs larves de s’y reproduire pour ensuite se nourrir de vos fourrures, lainages et vêtements.

Le panneau fait de copeaux agglomérés possède l’avantage d’êtres plus économique que la planchette de bois massif. Son rendement est peu affecté par la petite quantité de colle qu’il contient. Il est par ailleurs difficile d’obtenir de beaux joints permettant de mettre son attrayant aspect de mosaïque en valeur.

La planchette, beaucoup plus décorative, est évidemment plus dispendieuse, mais elle se pose plus facilement, assurant un produit de toute beauté et très efficace.

Ses caractéristiques

Une garde-robe en cèdre doit être hermétiquement fermée… de partout. Pour ce faire, la porte d’accès doit être munie d’un coupe-bise sur ses quatre champs. Celui présenté sous forme de lanière mais repliable en forme de V après la pose est tout indiqué dans ce cas-ci. Les joints entre les panneaux de particules de cèdre doivent être parfaitement étanches. Même si ce n’est pas très joli, scellez toutes les ouvertures avec un bon scellant.

Outre la porte d’accès, il faut également que les murs et le plafond (idéalement) soient hermétiques. Par exemple, si vous appliquez un revêtement en cèdre aromatique dans une garde-robe déjà finie en gypse, il n’y a pas de problème. Par contre, si c’est une garde-robe nouvellement construite vous ne devriez pas appliquer le cèdre directement sur les montants en 2 × 3, sous les solives ou sur des foulures, car cette façon de procéder permettrait à l’arôme de se répandre dans toute la cloison et l’entre-plancher. Il faut plutôt finir l’intérieur en gypse, sans en fixer les joints, et appliquer le cèdre par la suite. Si vous installez des tablettes dans votre garde-robe, il serait très important que celles-ci soient aussi en cèdre aromatique.

Il ne faut jamais peindre, vernir ou teindre le cèdre aromatique. Peu importe le produit employé, il bouchera irrévocablement les pores du bois, empêchant ainsi les émanations de l’huile de faire leur travail d’élimination des mites, des senteurs de moisi et de renfermé.

La pose

La pose de planchettes de cèdre se fait à l’aide de petits clous à finir et de colle ou, encore, à l’aide de petites attaches très ingénieuses nommées « fixettes », disponibles chez votre marchand. Il est préférable de travailler un seul mur à la fois, de faire le plafond par la suite et de terminer par la porte qui doit également être recouverte de cèdre.

On place la première planchette au bas du mur, les rainures contre le plancher (le contraire dans le cas des fixettes) et le mur attenant. On a le choix de procéder de gauche à droite ou vice-versa. Lorsqu’on doit couper une longueur pour compléter un rang, on enlève le bout qui porte une languette. Le bout restant sert à commencer le rang suivant.

L’entretien

Le cèdre aromatique ne demande aucun entretien, si ce n’est l’époussetage usuel qui se fait avec un chiffon doux et sec. Par contre, l’exposition des murs à l’air et à la lumière fera oxyder les surfaces et l’huile du cèdre, en se cristallisant, apparaîtra sous forme de résidus de sucre. La teinte du bois changera également pour un brun légèrement plus foncé.

Il suffit, pour corriger cet état de choses, de poncer légèrement les surfaces à l’aide d’un papier très fin ou d’une laine d’acier extra fine. Il est préférable aussi d’éviter les éclairages prolongés de la garde-robe. Ce sont là, en fait, de petites attentions que le produit exige afin de pouvoir continuer à veiller efficacement sur vos vêtements.

Aménager une garde-robe en cèdre est, en quelque sorte, une police d’assurance qui protégera vos vêtements pendant toute la durée de leur vie. L’investissement en vaut vraiment le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *