Y-a-t-il des risques à avoir une plante dans la chambre ?

Par le avril 20, 2015

Vous envisagez de mettre une plante d’intérieur dans votre chambre, mais plusieurs de vos amis n’arrêtent pas de répéter que mettre des plantes à l’intérieur d’une pièce est malsain. Bien sûr ceci reste une idée reçue sans la moindre explication logique et scientifique. Dans cet article nous essayerons de vous apporter de vraies réponses à ce sujet.plante dans la chambre

L’origine de cette idée reçue remonte à la période dans laquelle nous fréquentons les bancs de l’école ou ils nous ont appris que les plantes absorbent le CO2 et rejettent l’oxygène pendant toute la journée et inversement la nuit : c’est la photosynthèse. De ce fait, nous croyons que la plante va consommer tout l’oxygène présent dans la chambre la nuit et nous intoxiquer par l’émission du CO2.

En effet, cette idée est fausse, car la quantité du CO2 émise par une plante est très limitée, inférieure par exemple à la quantité du CO2 émise par votre respiration, celle de votre conjoint ou encore la respiration d’un animal de compagnie. Vous pouvez donc sans problème installer votre beau bouquet de roses reçu en livraison aujourd’hui ! Outre l’aspect décoratif, vous ne risquerez rien pour votre santé.

Paradoxalement à cette idée reçue, la présence d’une plante dans la chambre peut être très bénéfique. Car certaines plantes présentent plusieurs propriétés dépolluantes. Ils vous aideront à éliminer des particules très nocives comme les phtalates, le monoxyde de carbone, le formaldéhyde …

Voici une liste non exhaustive de ces plantes dépolluantes :

  • Le chlorophytum : efficace contre le monoxyde de carbone
  • Le ficus : performant contre le formaldéhyde, un élément très présent dans le papier et les moquettes.
  • Le dragonnier : limite considérablement les éléments toxiques contenus dans mes désodorisants et la fumée des cigarettes
  • Le Spathiphyllum : élimine les particules nocives présentes dans la peinture et l’ammoniac.